C'est dans un train bondé, au coeur de la Chine, en 2006, que l'idée des Textopolitains est née.
C'est 4 ans plus tard que l'idée est revenue, tel un boomerang, au métro "La Muette", à moi, l'ancienne interprète en Langue des Signes Française (L.S.F.)
Les Textopolitains sont des messages à passer à son voisin de strapontin ou à donner dans tous les lieux de promiscuité subie, tel les inévitables transports en commun, mais aussi les files d’attente, les salles de concert, les magasins...

En 2011, parution de 4 carnets aux éditions Casterman
En prime, à l'occasion du Salon du Livre 2011, un carnet spécial (en partenariat avec la RATP) autour du thème de la lecture dans les transports a été distribué à 80 000 exemplaires.
 

La presse en parle : 

 

« On doit cette variation humoristique sur l’incommunicabilité dans nos sociétés modernes à Anne Cazaubon, journaliste qui connaît bien le monde du silence pour avoir été interprète en langue des signes. » - L’Express
 
« Anne Cazaubon a de l’imagination, et toujours une idée en tête. Une jolie invention qu’elle vient de lancer au Salon du Livre avec les éditions Casterman. » - Le Parisien
 
« Dans le métro, dites-le avec des Textopolitains ! »- 20 Minutes
 
 « Coup de foudre dans la rame, curiosité piquée par le bouquin d’un voisin de banquette ou cœur d’artichaut devant un auteur au Salon du Livre, une seule arme qui vaille : le Textopolitain. » - Le Figaroscope
  • Anne Cazaubon Europe 1
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon