-​Anne Cazaubon-

  

  • L’inspiration

 

Flyingproject est fortement inspiré du phénomène appelé « les murmurations ».

On l’observe à la tombée de la nuit, juste avant le crépuscule, alors que les oiseaux cherchent un endroit où se percher durant la nuit.

Un ballet absolument magique se forme alors.

Mais ce qui apparait si extraordinaire est en réalité une vraie question de survie pour les étourneaux.

Tout est une question de sécurité pour eux: aucun ne veut être sur l'extérieur et aucun ne veut être le premier à atterrir.

C'est une sorte de bataille épique censée déterminer quels oiseaux de l'essaim survivront et lesquels seront la cible des prédateurs. Ceux qui paraissent isolés ou ne suivent pas le groupe sont évidemment bien plus vulnérables. Chaque étourneau s'applique donc à voler le plus proche possible de ses voisins en copiant exactement leur vitesse et leur direction.

C'est de cette synchronisation voulue que les minuscules déviations qu'effectuent les oiseaux sont magnifiées et agrandies, créant une nuée tourbillonnante et virevoltante.

  • Le papillon

 

Voler comme un papillon est la plus belle métaphore pour exprimer l’aspiration à un meilleur avenir, pour symboliser la liberté et l’infini des possibilités, le sentiment de se déployer pleinement, la découverte et l’expression de ses talents.

Le papillon est le symbole de la transformation et il invite celui qui le libère à se laisser pousser des ailes.

What the caterpillar calls “the end”, the rest of the world calls “a butterfly”.

  • Le souffle

Des 4 éléments, l’air est le plus fugace, le plus mystique. Invisible, insaisissable, il est pourtant si puissant qu’il peut éroder la pierre.

Le vent est également un subtil messager : quand il véhicule des effluves sacrées comme la sauge blanche amérindienne ou l’odeur de terre mouillée après une averse, ou quand il caresse les drapeaux de prières tibétains. Sur les drapeaux, sont imprimés des mantras, prières de paix, de bienveillance et de sagesse. Chaque ondulation transmet un peu de la force du mantra. Lorsque le vent caresse le drapeau, l’air est purifié et béni. L’intention de la prière se répand alors dans le monde.

  • Performances

Ces performances nous amènent à changer d’air. Elles créent  une résonance énergétique, elles changent l’atmosphère et elles transforment vers la beauté.

En tant que Sweet Artiste, et après avoir joué dans le monde souterrain du métro avec Les Textopolitains, il me fallait remonter à la surface.

Un nouveau terrain de jeu s’offrait à moi : les bouches d’aération.

Ces bouches qui soufflent, c’est la ville qui respire, c’est la vie qui passe au travers du bitume. C’est son poumon.

Ces bouches soufflantes nous « murmurent » aussi quelque chose.

Et renouer avec la bouche, c’est aussi, évidemment, renouer avec l’oralité, et la parole.

Après avoir longtemps travaillé autour de celle que l’on appelle « La Grande Muette» (l’armée), la bouche commence à s’ouvrir.

C’est le franchissement : les mots dépassent le seuil des dents, des lèvres et laissent entendre leur message.

"Faire un nouveau pas, prononcer un nouveau mot, c'est ce que les gens craignent le plus". Fiodor Dostöievski.

  • Le rituel

 

Depuis toute petite, je suis un pont entre le visible et l’invisible, empruntant à chaque situation, le véhicule qui lui convient : La langue des signes, la radio, la peinture…

Ces performances ont une part visible qui vient toucher le physique, le concret, la matière et l’incarné. Elles suscitent l’émerveillement mais ma visée porte plus loin que seul l’aspect esthétique et poétique de ces interventions.

Au-delà de ce visible, il se passe quelque chose à l’intérieur de chacun lors de ces libérations de papillons. Ce sont les papillons restés trop longtemps enfouis dans nos ventres, dans nos têtes…et dans nos cœurs.

Avec ces libérations, c’est aussi l’aspect « collective street healing » qui m’intéresse et l’ouverture du cœur qu’elles génèrent. J’espère que ces libérations agissent à des niveaux bien plus subtils qu’on ne l’imagine, qu’elles nous aident à nous reconnecter avec ce qui est sacré, ainsi qu'à notre part de divin.

« Que tous les êtres soient heureux dans tous les mondes.»Prière indienne

Les "happynings" du #Flyingproject sont annoncés quelques jours avant sur Instagram.

  • Anne Cazaubon Europe 1
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Pinterest Social Icon